Vivre aux Vergers

Les coopératives d’habitation

Entre la location et la propriété, existe une troisième voie, celle de la coopérative d’habitation. Elle est à but non lucratif, et ne cherche donc pas le profit. Elle vise à offrir à ses coopérateurs des logements au loyer abordable. Elle permet ainsi de répondre à des besoins de logements pour tous.

Comment une coopérative fonctionne-t-elle ?

La coopérative est propriétaire de l’immeuble. Le coopérateur investit, à son entrée, dans une part sociale. Il la gardera le temps que dure sa présence dans la coopérative. Lorsqu’il part, sa mise de départ lui est remboursée. La part sociale peut représenter jusqu’à 5 à 10% de la valeur du logement.

Participer aux décisions

Cette part sociale permet ensuite à l’habitant de participer aux décisions relatives à son immeuble. Pour cela, une assemblée générale a lieu au moins une fois par année. Cette assemblée élit un conseil d’administration, chargé de superviser les affaires courantes de l’immeuble. 

Habiter et participer

Plusieurs coopératives sélectionnées à Meyrin favorisent des activités communes. Ces activités peuvent être variées : gérer les lieux, garder des enfants à tour de rôle, ou autres systèmes d’entraide et de partage de tâches entre habitants. D’autres activités en projet permettront de contribuer à la vie du quartier. Dans plusieurs cas, les coopérateurs s’investiront également dans la construction de leur logement. C’est l’un des principes des coopératives participatives. Il permet à l’habitant d’avoir une grande conscience de son lieu de vie. Il continuera ainsi de s’impliquer dans la marche de son immeuble lorsqu’il y habitera. La participation des habitants est donc un principe primordial des coopératives.

Ecoquartier - Coopératives